AMMA, la mère de la Compassion

Le film DARSHAN (L'Etreinte) de Jan Kounen est sorti le 30 novembre 2005.
Il a été présenté à Cannes 2005 en sélection officielle, hors compétition. C'est un documentaire qui parle d'Amma...Certains d'entre vous savent déjà sans doute qui elle est, mais pour les autres, cette femme, considérée comme une sainte pour beaucoup reste une énigme. Jan Kounen, le metteur en scène est fasciné par cette femme qu'il dit aimer beaucoup, c'est ce qu'il a voulu montrer.
Mon amie Nathalie Malenica l'a rencontré et en est elle aussi une fervente admiratrice. Elle a décidé d'essayer de vous faire mieux connaître cette femme, dont le surnom Amma, veut dire mère en tamoul...Je remercie Nathalie pour sa contribution à ce numéro de Couleur Indienne.



Darshan, le film

AMMA, la mère de la Compassion

En Inde, Amma est considérée comme une Sainte. Issue d'un milieu modeste, elle finance plus de 25000 pensions pour femmes, des camps médicaux mobiles, mais aussi l'hôpital Amrita Institute, des orphelinats et de nombreuses écoles. Elle parvient à recueillir l'argent lors de célébrations tel que le Puja, Homa, Bhajan, Darshan ou Devi Bhava.
Son action caritative est reconnue dans le monde entier, si bien qu'elle a reçu le prix Gandhi-King pour la Paix et la non-violence. Le documentaire, Darshan (l'étreinte), de Jan Kounen, se concentre sur cette femme exceptionnelle mais aussi sur la célébration du Darshan, durant laquelle Amma serre dans ses bras plusieurs milliers de personnes une à une, pendant plus de dix heures, et ce, sans interruption.
Mais que se passe-t-il « réellement » lors de cette étreinte ?

Courte biographie


Amma, Mata Amritanandamayi, est considérée comme une Sainte en Inde.
Elle est née le 27/9/1953. et est issue d’une famille pauvre de pêcheurs du Sud de l’Inde, sur la côte du Kérala. Très tôt, elle a ressenti l’appel à la spiritualité au travers de Shiva et elle était très souvent en extase, en union profonde avec lui. Sa famille a mis longtemps avant de se rendre compte et surtout d’accepter qu’Amma n’était pas folle mais était l’incarnation vivante du Dieu. Puis un jour elle eut une vision de la Mère Divine et elle voulut s’unir à elle comme avec Krishna. Après de rigoureuses et austères pratiques spirituelles, elle était de plus en plus souvent en samadhi (profonde méditation) et elle parvint à s’unir à la Mère Divine afin de devenir son incarnation.

Amma est notre Mère à tous et nous sommes ses enfants. Elle nous aime et a de la compassion pour nous, c’est pour cela qu’on l’appelle la mère de la compassion. La vie d'Amma est son seul message. Ni prédicatrice, ni pontifiante, elle est l'incarnation de son enseignement, c'est à dire l'amour inconditionnel et le service désintéressé.

C'est en 1975 qu'Amma commença à révéler sa véritable mission : soulager la souffrance du monde et guider les pas des chercheurs spirituels. Depuis que Amma donne le darshan elle a pris près de 25 millions de personnes à ce jour dans ses bras.

Amma, ce n’est pas que le darshan. Grâce aux dons récolté à travers le monde, elle a créé des hôpitaux, des centres de formation, des camps médicaux, une faculté de médecine, des maisions gratuites pour les plus défavorisés, des maisons Amrita (pour les veuves et les orphelins) ; un orphelinat à Paipally, des écoles, etc. Récemment, son action s’est portée sur les victimes du Tsunami. Et les projets ne manquent pas : atelier couture, maçonnerie, etc.

Depuis quelques années maintenant Amma fait le tour du monde pour apporter un message de Paix et d’Amour. Elle soulage les cœurs qui souffrent, les âmes égarées.

Amma a également lu un message de paix aux Nations Unies et a obtenu le prix Noble de la paix.

Le 07/10/2002 Amma a fait un discours à Genève, à l’ONU, à l’occasion de l’initiative pour la paix dans le monde des femmes chefs religieux et spirituels. A cette occasion, le prix Ganghi-King pour la non-violence lui a été attribué.
Et tout récemment, le 24/7/05 l’organisation Mata Amritanandayamani Math a obtenu des Nations Unies le statut de consultant spécial.

Ma rencontre avec Amma


Ma rencontre avec Amma s’est faite il y a plus de 5 ans. Lorsque j’ai entendu parler de Amma, je savais très peu de choses et je suis allée recevoir le darshan avec mon fils Nikola qui avait trois ans.
J'avoue que j’avais un peu peur dans tomber dans une secte et la présence de mon fils Nikola m’a rassurée. J’ai été surprise de voir la foule de gens faisant la queue pour avoir un ticket de darshan. J’ai dû attendre entre une heure et deux heures rien que pour le ticket – nous étions arrivés un peu « tard », vers 10h. Puis nous avons de nouveau attendu pour recevoir le darshan, pour pouvoir aller dans l’allée centrale menant à Amma. L’attente fut courte car les chanteurs et musiciens jouaient des chants dévotionnels, puis le snack végétarien a ouvert et ensuite le restaurant végétarien aussi. Le stands de vente de produits indiens, de saris portés ou non par Amma, de livres, etc. ainsi que les stands expliquant photos à l’appui à quoi servent les dons récoltés par Amma. Tout cela rend l’attente très courte finalement. Et nous baignions dans une atmosphère de sérénité et de bien-être très agréable.
Je dois dire que j’ai été très impressionnée par la merveilleuse organisation autour de Amma.

Finalement, nous voici dans l’allée centrale pour rejoindre Amma, et voici qu’une étrange émotion m’a envahi, les larmes ont coulé, je me suis sentie remplie de compassion pour Amma qui consacre tant de temps à chacun et même si cette cérémonie et ce qu’elle évoque et apporte à chacun nous indiffère, même si vous êtes sceptiques, il faut quand même réaliser que Amma reste des heures et des heures assise à serrer des milliers de personnes dans ses bras !!

Et nous avons été serrés, tous les deux, Nikola et moi, dans les bras de Amma. Il m’a semblé que cela durait une éternité. Elle m’a susurré une parole à l’oreille et elle nous a donné une douceur et une pétale de rose dans la main. Je me suis relevée tout héberluée et les larmes ont de nouveau couler. C’était une purification de mon âme.

L’année suivante j’y suis retournée avec mes trois enfants et ils étaient ravis même si l’attente était un peu longue pour eux.

Si vous voulez en savoir plus sur Amma, je vous invite à aller voir le film de Jan Kounen et bien sûr à expérimenter vous-même le darshan en profitant des prochaines venues de Amma. Et si voulez faire une retraite dans le centre de Amma, proche d’Orléans, ouvert depuis 2002, il n’y a qu’un pas à faire…

Vous pouvez aussi visiter son site internet que vous trouverez à l'adresse suivante : http://www.amma-europe.org/french/



Om Shanti !

Mardi 30 Août 2005
Nathalie Malenica

Edito | Interview | Personnalité | Evènement | Curiosité | Carnet de route indien | Indianités | Focus sur... | Mythes et mythologie | Livres coup de coeur | Arts | Histoire | Associations | Musique | Civilisation | Nouvelles et légendes | Portrait de femme | Les recettes de Joly | Impressions | Merveilles de l'Inde | Philosophie et religions | Vie quotidienne | Société | film coup de coeur | Dossier thématique | Géographie | Expressions de lecteurs


Inscription à la newsletter



Partager ce site