DODIL : Un court-métrage "bollywood" tourné à Paris et en français...

DODIL est un court-métrage Bollywood produit en france et réalisé par Aatish Basanta. Mettant en image, l'émotion d'un amour passionnel se heurtant a des traditions. Chanson et musique indienne rythme ce film qui nous ramène a une certaine réalité. La particularité de ce film, c'est qu'il a été tourné entièrement en France. Si j'ai choisi de vous parler de ce film c'est parce qu'il le mérite et que cela me permet de montrer une certaine universalité de la méthode "Bollywood" au cinéma. On peut faire ce genre d'oeuvres, ici en France...




DODIL, c'est l'histoire de deux coeurs...d'un amour impossible parce que compromis par les traditions et les préjugés

Ce court métrage réalisé par le photographe français d’origine indienne Aatish Basanta est le premier film français reprenant les techniques cinématographiques de Mumbai. Il raconte l’amour impossible entre Raj (Laurent Paris) et Sanjana (Anusha Cherer qui a été Miss India France 2004) qui se heurte au refus de son père (Ramesh Balgobin). Le film est tourné dans un mélange de français et d’hindi. Il jouit d’une seule mais superbe chanson composée et chantée par Ramesh Balgobin : « Do dil ». On retrouve tous les éléments classiques du film hindi : enfants amoureux, parents sévères, romance impossible et jolies chansons. Il a été projeté en avant première au Jardin d’Acclimatation. La chanson est superbe, on y retrouve toute la magie des films de Mumbay. Anusha, danseuse de Bharata natyam est vraiment magnifique;

J'ai eu l'occasion de rencontrer le metteur en scène-photographe et styliste Aatish BASANTA, cet été et j'ai été frappée par sa gentllesse, mais aussi surtout par la passion qu'il a en lui quand il parle de son travail.


Aatish m'a expliqué, lors de notre rencontre, qu'il a voulu raconter cette histoire de manière Bollywood, parce qu'il aime l'esthétisme de ces films, les émotions qui s'expriment...les couleurs...La manière dont il filme cette histoire n'est pas superficielle...Et puis cela donnait une autre couleur à cette histoire d'amour, somme toute classique, dans l'histoire du cinéma... D'ailleurs, Aatish, a réussi dans cette oeuvre, qui dure 25 minutes, à explorer divers sentiments et à nous les livrer avec force...Il utilise les techniques Bollywood, mais en les modernisant. Le cadre choisi, le décor parisien ajoute quelque chose de différent, une patte particulère. Le metteur en scène a su s'entourer d'une équipe de passionnés qui sont des amis à lui, et d'acteurs attachants, talentueux et crédibles...qui par le biais de leurs personnages, expriment aussi les difficultés de la double culture : comment suivre les traditions quand on a été élevé dans un pays où ces dernières n'ont pas de sens ? Comment des parents peuvent continuer à faire perdurer leurs coutumes dans un pays qui n'est pas le leur ? Le conflit des générations...

J'aime beaucoup son film et je vous invite à le découvrir sur le site dédié au film: ...DO DILhttp://www.dodil.fr/ (cliquez sur "voir le film")


Bon film

Dimanche 7 Décembre 2008
Fabienne-Shanti DESJARDINS

Dans la même rubrique :

Edito | Interview | Personnalité | Evènement | Curiosité | Carnet de route indien | Indianités | Focus sur... | Mythes et mythologie | Livres coup de coeur | Arts | Histoire | Associations | Musique | Civilisation | Nouvelles et légendes | Portrait de femme | Les recettes de Joly | Impressions | Merveilles de l'Inde | Philosophie et religions | Vie quotidienne | Société | film coup de coeur | Dossier thématique | Géographie | Expressions de lecteurs


Inscription à la newsletter



Partager ce site