L'Inde, le pays du cinéma invitée d'honneur du 3ème Salon du Cinéma en janvier 2009

Chers abonnés et chers amis amoureux de l’Inde,
Le Salon du cinéma vient de se terminer, je vous en donnerai mon commentaire dans un prochain numéro. Je vous rappelle que votre site préféré en a été partenaire et que le numéro actuel est dédié au cinéma Indien. Mais pour l'instant, nous sommes à présent en février, le 1er jour du mois et à cette occasion, je vous propose de feuilleter les pages du nouveau merveilleux calendrier de notre globecroqueur favori, Phil, qui nous a croqué le Ladakh dans ces pages. Merci Phil . Joyeux mois de février et à bientôt pour le prochain numéro de Couleur Indienne, en mars 2009.



L'Inde, le pays du cinéma invitée d'honneur du 3ème Salon du Cinéma en janvier 2009

Pour ce nouveau numéro festif, c’est le cinéma Indien qui est mis en exergue à l’occasion de la 3ème édition du salon du cinéma de Paris, qui se tiendra à la GRANDE HALLE DE LA VILLETTE, Du 16 AU 18 JANVIER 2009. En effet, cette année, le Salon du Cinéma met à l’honneur le cinéma indien. Avec 1000 films produits par an (soit environ trois films par jour), 3 milliards de tickets vendus et un million de personnes travaillant dans ce secteur, l’industrie cinématographique indienne pèse près d’1,5 milliard d’euros dans l’économie indienne. Les visiteurs du Salon, spécialistes de l’Inde ou néophytes découvriront pourquoi il y a plus d'un milliard de fans du cinéma indien !

Le cinéma indien est monté en puissance sur la scène internationale. Cette année, d’ailleurs, Hollywood a investi le cinéma indien. Après l’association d’Anil Ambani avec les sociétés de production de Brad Pitt, de George Clooney et de Jim Carrey au printemps 2008, le Studio DreamWorks SKG, représenté par Steven Spielberg s’est séparé de la Paramount pour lancer en janvier 2009 un nouveau partenariat privilégié avec l'un des plus gros conglomérats indien du divertissement : Reliance ADA Group, une filiale de Mumbai.

De plus, une rencontre exceptionnelle a été orchestrée à l'occasion de ce salon en hommage au cinéma populaire Indien...Plus que dans n’importe quel pays, le culte des stars règne et le Salon du Cinéma accueillera l’une des grandes famille du Cinéma Indien, La famille Bachchan au grand complet : Amitabh, accompagné de sa femme Jaya (célèbre actrice indienne qui a débuté auprès du maître Satyajit Ray) et Abishek Bachchan (lui aussi acteur à succès) ainsi que sa belle-fille Aishwarya Rai-Bachchan, l’actrice indienne la plus connue au monde (Devdas, Coup de foudre à Bollywood, Guru…).

Le Salon du cinéma va aussi essayer de contribuer à montrer la diversité de ce cinéma là, par le biais, de masterclass, conférences, leçons de cinéma, shows et initiations à la danse indienne, exposition et projection de notamment Camera Kids. Ce documentaire (Oscar 2005 du meilleur documentaire) retrace l’histoire d’enfants de prostituées de Calcutta devenus apprentis photographes). Une vente aux enchères sera organisée au profit de l'Association « Kids with Camera » qui vise à prendre en charge la scolarité des enfants défavorisés. L’opération Caméra Kids est montée en partenariat avec Paris Mômes...Vous trouverez le programme sur le site du Salon, il vous suffit de cliquer sur l'icône en page d'accueil.


Bien souvent le cinéma indien est associé exclusivement à Bollywood (combinaison de Bombay et Hollywood) mais le Salon du Cinéma mettra un point d’honneur à accueillir le cinéma indien dans son ensemble. L’Inde est vaste et les cinématographies populaires, divisées par régions, sont également d’une richesse artistique que nous tenons à célébrer, c’est ce que Couleur Indienne, partenaire du salon, a à cœur de montrer dans ce nouveau numéro « spécial cinéma », la diversité de la production Indienne…avec différents articles qui essaieront de vous montrer différentes facettes de cet art à la mode Indienne.

Mais avant de vous laisser entrer dans ces pages, je voulais vous raconter un souvenir.
J’avais je crois 15 ans, j’étais en Inde, à Pondichéry avec mes parents que j’avais décidé d’accompagner au cinéma Ananda, qui était un des plus grands complexes de cinéma de l’époque. C’était un samedi. En arrivant devant la grille, je vis une foule immense de personnes de conditions plutôt modestes, allongées sur le sol ou debout devant la grille, avec des draps, des gamelles remplies de sauce et de idlis (pains indiens)…Mon père m’expliqua qu’ils venaient des villages alentours, avaient dormi là pour attendre d’avoir une place, ils avaient fini leur semaine et le cinéma étaient leurs seule distraction. Les personnes qui avaient les moyens plus élevés, n’attendaient pas ainsi…Quand les grilles furent ouvertes, ils se précipitèrent en courant devant la porte du cinéma et dans la salle, se bousculant, se marchant dessus parfois… Une fois dans la salle de cinéma, ma je ne fus pas au bout de mes surprises, car ce n’était pas le silence presque religieux que j’avais l’habitude de vivre au cinéma en France et dans les pays occidentaux, mais bien le bruit, les applaudissements, les sifflets qui étaient de mise. Le public connaissait les chansons à l’avance et les chantait avec les acteurs dans la salle, encouragent les héros, lors des scènes de bagarre, etc… et ce dans ce cinéma bondé. et climatisé...dernier cri.

Ce souvenir montre bien l’amour fou que les indiens ressentent pour le cinéma. Je ne sais plus si ça se passe encore comme ça, mais la passion de ce peuple pour ce cinéma populaire est toujours aussi tenace….Vrai phénomène culturel, le cinéma en Inde est un spectacle complet. Ce n'est pas une œuvre cohérente à contempler, mais un moment à vivre en groupe devant un écran….un moment où les spectateurs vivent intensément, le temps d’un film les péripéties des héros, qu’ils encouragent, conspuent, félicitent en direct dans les salles…Plutôt déconcertant pour nous occidentaux qui regardons les films au cinéma dans un silence quasi concentré..

Pour finir, sachez que les abonnés Couleur Indienne (partenaire du salon), auront l'opportunité de gagner deux entrées pour le salon, pour la première journée...Pour cela, surveillez bien votre e-mail.


Alors chers abonnés, je vous invite à ce nouveau voyage Couleur Indienne, bienvenue dans le monde du cinéma haut en couleur qu'est le cinéma Indien.

Dimanche 14 Décembre 2008
Fabienne-Shanti DESJARDINS

Edito | Interview | Personnalité | Evènement | Curiosité | Carnet de route indien | Indianités | Focus sur... | Mythes et mythologie | Livres coup de coeur | Arts | Histoire | Associations | Musique | Civilisation | Nouvelles et légendes | Portrait de femme | Les recettes de Joly | Impressions | Merveilles de l'Inde | Philosophie et religions | Vie quotidienne | Société | film coup de coeur | Dossier thématique | Géographie | Expressions de lecteurs


Inscription à la newsletter



Partager ce site