Le Santal, un arbre précieux, un patrimoine indien important

Le santal est un arbre à feuilles persistantes originaire d'Asie Tropicale.
On extrait l'Huile Essentielle de l'écorce jaune de l'arbre.
L'Huile Essentielle de Santal la plus réputée provient de Mysore, en Inde. L'Inde en assure 70% de la production mondiale.
Le santal est connu et reconnu depuis 4000 ans pour favoriser la méditation. On le brûle toujours en Inde lors de cérémonies religieuses.
Les égyptiens utilisaient le santal pour embaumer les momies tandis que les mulsulmans le brûle aux pieds du défunt afin d'élever son âme.
On le retrouve également en Chine, au Tibet pour les sculptures des temples et monastères.



Le précieux bois de Santal


Un des ingrédients les plus anciens utilisé dans la composition des encens, le bois de santal est connu depuis au moins 4.000 années. Il est un des éléments les plus calmants et est donc un des plus utilisés pour la méditation. Il calme l'esprit, met en valeur la clarté mentale. Actuellement, il est d'usage de penser que tout bois de santal autre que du " Mysore sandalwood ", c'est à dire du bois de santal produit dans la région de Mysore, est de qualité " inférieure ". Toutefois, le bois de santal de Mysore se fait rare et l'on trouve souvent du bois de santal au Tamil Nadu et qui est de très bonne qualité. L'arbre de santal croît presque exclusivement dans les forêts du Karnataka, du Tamil Nadu, du Kerala et de l'Andhra Pradesh, des îles Timor, etc...

Pendant que l'arbre croît, l'huile essentielle se développe dans les racines. La pleine maturité est atteinte après 60 à 80 années. Le noyau du duramen foncé se développe graduellement. Puis l'arbre est déraciné pendant la saison des pluies quand les racines sont le plus riches en huille essentielle précieuse. Les guérisseurs de la médecine ayurvedique ont utilisé le bois de santal en poudre ou la combustion du bois de santal dans leurs pratiques antiques. Des huilles essentielles ont été également utilisées dans la médecine indienne, mais ont été popularisées en occident par l'industrie des parfums. Elles ont été étudiées par les aomathérapistes français après les années 20.

Histoire / Traditions


On fait déjà mention du bois de santal dans certains livres sacrés en sanskrit et des manuscrits chinois vieux de 4 000 ans. L'huile était utilisée dans les rituels religieux et de nombreux temples étaient construits de son bois. Facile à tailler, le bois de santal permettait la sculpture de divinités " parfumées ". Les égyptiens l'importaient pour l'utiliser en médecine et dans la pratique de l'embaumement. Le bouddhisme le considère comme l'un des trois encens intégraux avec le bois d'Agar et le clou de girofle. Dépression, inquiétude et insomnie sont aténuées par le bois de santal. Il favorise les pratiques spirituelles, la relaxation paisible, la franchise.

Ses propriétés


Le bois de santal a une odeur boisée douce.

Il a aussi des attributs non négligeables : relaxant, désinfectant, antiseptique, apaisant, calmant, il est un remède souvent utilisé en Inde. Il est aussi antidépresseur, aphrodisiaque, astringent, diurétique, fluidifiant. On dit aussi qu'il suffit de respirer ou de sentir du santal pour se sentir plus calme et "zen" dans les moments de stress ou d'énervement.

Dans un dictionnaire médical il est aussi écrit ceci à son propos : "Semblable au frankincense (oliban), le santal agit sur les systèmes lymphatiques, nerveux et cardiovasculaires, et soulage des symptômes de la sciatique et du lumbago. Le bois de santal peut aider l'acné, la bronchite chronique, la toux, la cystite, la dépression, la diarrhée, l'impuissance, les problèmes menstruels, la tension nerveuse, les infections de peau. Il est un utile antiseptique pulmonaire dans le traitement des toux sèches et persistantes"

Une essence précieuse


Ses admirateurs appelent l'essence de bois de santal "l'or liquide", de par sa nature précieuse. Une fois que l'essence a été distillée, elle vieillit pendant six mois. elle se décline ensuite à partir d'un jaune pâle jusqu'à un jaune brunâtre. Elle est extrêmement épaisse et visqueuse avec un arome lourd, doux, boisé et fruité.

Un article paru sur le Trait-d'Union indique que cet arbre risque de disparaître dans les 30 années à venir en Inde. L'Inde risque alors de perdre un élément fondamental de son patrimoine naturel. C'est pourquoi aujourd'hui toutes les exportations de bois de santal sont dirigées et réglées par le gouvernement indien et les approvisionnements limités d'essence de bois de santal de haute qualité proviennent souvent du Tamil Nadu et de moins en moins de Mysore. Pourtant, les forêts de Mysore sont toujours pillées par les bandits qui violent les forêts d'arbres non mûrs.

Lundi 25 Juillet 2005
Fabienne-Shanti DESJARDINS

Edito | Interview | Personnalité | Evènement | Curiosité | Carnet de route indien | Indianités | Focus sur... | Mythes et mythologie | Livres coup de coeur | Arts | Histoire | Associations | Musique | Civilisation | Nouvelles et légendes | Portrait de femme | Les recettes de Joly | Impressions | Merveilles de l'Inde | Philosophie et religions | Vie quotidienne | Société | film coup de coeur | Dossier thématique | Géographie | Expressions de lecteurs


Inscription à la newsletter



Partager ce site