< indien >

Carnet de voyage par e-mail de Catherine : région du Rajasthan

Voici quelques extraits du périple d'une amie à moi, Catherine partie en Inde cet été...



Bonjour, d'Udaipur

je vous ai envoye un courriel de Jaipur, il y a qq jours, mais il n'a jamais du vous parvenir, semble-t-il (impossible d'envoyer des messages a plus de 3 destinataires a la fois)... Je vous le renvoie donc ci-dessous.

Bonjour de Jaipur ou nous sommes arrivees hier midi par le train et d'ou nous repartons demain matin a 8h, en voiture cette fois. Nous venons (il est 19h) de rencontrer Dilip, notre chauffeur, qui nous conduira pendant 13 jours a travers le Rajasthan: tete ronde, sympathique, souriant. Premiere destination: Bundi, toute petite ville se trouvant dans une region qui a recu tant de pluie avant-hier que tous les trains ont ete annules... En effet, cette annee la mousson est particulierement abondante. Tant mieux, car depuis plusieurs anneees elle faisait defaut au Rajasthan, et puis, pour nous, elle nous a prepare un paysage d'un vert brillant superbe a l'oeuil, entierement lave de la poussiere accumulee durant l'ete.

Tandis que j'ecris, il pleut a torrents, mais je dois dire que nous avons eu bcp de chance jusqu'a present car nous n'avons jamais ete genees par les averses: toujours, elles ont eu le bon gout de se produire lorsque nous etions a l'abris ou deja rentrees a l'hotel.

Les temperatures sont douces, tournant autour de 33 degres. A Delhi, par contre, il faisait tres chaud et humide - une touffeur fatiguante pour les premiers jours.

En esperant que tout va bien pour vous, je vous embrasse,


Nous voici donc a Udaipur depuis avant-hier soir. L'atmosphere est humide, mais de pluie, point! La mousson s'est en effet arretee a 40 km d'Udaipur et la secheresse est telle que le lac est presque entierement a sec. Choc et deception en decouvrant le Lake Palace et les autres iles du lac entourrees non pas d'eau mais d'herbe et de troupeaux de buffles et de chevres paissant. Et c'est d'autant plus surprenant que l'atmosphere totalement saturee d'humidite a fait verdir et croitre la vegetation sur les collines alentour presque comme si les pluies de la mousson etaient effectivement tombees.

Mon amie Helene, dont c'est le 1er voyage en Inde, est enchantee, charmee, conquise par le pays. Je sens qu'elle reviendra bientot dans le "sous-continent". Et une adepte de plus!

Demain matin, nous reprenons la route. Direction: le fort de Kumbhalgarh et les temples jains de Ranakpur dans les collines proches d'Udaipur, avec a la clef une nuit au fort de Ghanerao. Puis nous gagnerons Jodhpur a travers la zone de passage des nomades Rebari ; nuit au fort de Rohet, puis a Jodhpur. Apres quoi nous plongerons dans le desert de Thar en mettant le cap sur Jaisalmer.

En esperant que vous allez tous bien, je vous embrasse et vous dis a bientot.
Catherine

Vendredi 27 Août 2004
Catherine Pommier

Edito | Interview | Personnalité | Evènement | Curiosité | Carnet de route indien | Indianités | Focus sur... | Mythes et mythologie | Livres coup de coeur | Arts | Histoire | Associations | Musique | Civilisation | Nouvelles et légendes | Portrait de femme | Les recettes de Joly | Impressions | Merveilles de l'Inde | Philosophie et religions | Vie quotidienne | Société | film coup de coeur | Dossier thématique | Géographie | Expressions de lecteurs


Inscription à la newsletter

Partager ce site