< indien >

Interview de Marc Ingrand et Philippe Puget pour leur ouvrage « Au rythme du Raga » paru chez Bachari

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas un extrait du carnet de voyage du globecroqueur Phil, que je vous propose cette fois-ci.
Le carnet de route que je vous invite à découvrir est une véritable oeuvre d'art, un très beau livre . Il a été conçu par deux amis fans de l'Inde et de sa musique. En effet ce récit illustré est né d'une passion commune pour l'art musical traditionnel indien appelé "musique hindoustanie" (musique Indienne du Nord de l'Inde), dont les deux auteurs, ont entrepris patiemment l'apprentissage. Le temps d'un voyage, celui présenté dans les pages d'Au Rythme du Raga" paru chez Bachari, entre Calcutta et Bombay, les deux amis retournent ensemble auprès de leurs maîtres de musique (les célèbres Dagar, Pandit Shankar Ghosh...) virtuoses géniaux et incontestés d'un art millénaire. C'est alors l'occasion privilégiée, au fil de pages et des magnifiques illustrations de Marc INGRAND, de partager l'intimité des concerts privés, des leçons de musique, de vivre des tranches de vie familiale et des rencontres. C'est aussi surtout l'opportunité de découvrir des instruments de musique uniques, de ressentir les couleurs, les saveurs, la magie de ce pays que j'essaie au fur et à mesure de ces articles de vous faire mieux connaître. C'est la Couleur Indienne de leur périple musical, superbement rendu par les beaux textes de Philippe PUGET qui fait écho à leur itinéraire intérieur , avec comme ambiance les morceaux choisis de musique qu'ils nous proposent dans le CD qui accompagne ce carnet, qui m'a fait aimer ce merveilleux carnet de voyage.
Je ne suis pas la seule à adorer ce carnet, qui mérite les honneurs.
Voici un commentaire de la première secrétaire de l'ambassade de l'Inde Mme Namrata Kumar sur cette oeuvre.
"Ce livre est un de ceux que l'on ne se contente pas de lire,mais que l'on contemple,que l'on ressent, que l'on vit." Magazine de l'Ambassade de l'Inde: Nouvelles de l'Inde.

Les deux auteurs Marc et Philippe ont accepté de répondre à quelques questions afin de vous présenter leur livre. En rouge, c'est Marc le dessinateur qui répond, en bleu c'est Philippe, le narrateur. Bon voyage et bonne lecture.



1/La deuxième de couverture de votre magnifique ouvrage présente très bien votre parcours à tous les deux, toutefois, pourriez-vous en quelques mots, pour les lecteurs de Couleur Indienne vous présenter tous les deux ?

Interview de Marc Ingrand et Philippe Puget pour leur ouvrage « Au rythme du Raga » paru chez Bachari
M : Je suis eurasien, installé dans le sud-ouest de la France. J’ai eu une formation artistique aux Arts Appliqués à Paris. Je partage aujourd’hui mon activité entre graphisme, illustration (édition, publicité), peinture et musique.

P : J’ai rencontré le genre musical Dhrupad en 80. Peu à peu il devient un axe principal et m’amène, bénéficiant de bourses d’étude franco-indienne, à me rendre à plusieurs reprises sur place. L’organisation de concert, au travers de l’Association Résonances Shuddha en région Paca, est une de mes activités. Je suis parallèlement gérant d’une SCI familiale.

2/ Quelle est votre conception du voyage ? Qu’est-ce que ça représente pour vous ?

Interview de Marc Ingrand et Philippe Puget pour leur ouvrage « Au rythme du Raga » paru chez Bachari
M : Avant tout une attitude de réceptivité, les antennes bien sorties.

P : Une respiration nouvelle. Profiter de cet espace temps hors du quotidien pour s’appliquer à vivre plus intensément l’« ici et maintenant » …des travaux pratiques en quelque sorte !

3/ Comment vous est venue l'idée de faire ce carnet de voyage autour du « rythme du raga » ?

Interview de Marc Ingrand et Philippe Puget pour leur ouvrage « Au rythme du Raga » paru chez Bachari
P : L’idée était déjà en place mais je ne le savais pas. En effet, à plusieurs reprises des amis musiciens indiens me sollicitaient pour écrire sur l’enseignement traditionnel indien mais il manquait la notion de plaisir. L’idée a véritablement germé lorsque mon ami Marc m’a propose d’illustrer des textes. Tout a fonctionné ensuite très simplement.

4/ Comment avez-vous rencontré l’Inde ? Est-ce un pays qui vous a toujours intéressé ?

M : Je suis parti en Inde la première fois en 1978 par la route. J’avais tout juste 20 ans et c’était avant tout un appel vers la « spiritualité », vers mes racines, mais aussi vers la découverte de l’homme et du monde…

P : C’est véritablement lors d’un concert de Dhrupad, genre musical très ancien que j’ai rencontré l’Inde. Les différentes couleurs et la saveur inhérente à cette musique m’ont totalement séduit.

5/Marc, pourquoi avoir choisi d’illustrer avec des dessins, plutôt qu’avec des photos, le récit de votre voyage musical entre Calcutta et Bombay ? Qu’est-ce que le dessin vous a apporté de plus que la photo en Inde?

Le dessin est ma passion. Je ne suis pas photographe, même si je me sert de photos comme supports. Avec le dessin et la peinture, je me sens totalement libre de composer et d’improviser, d’exprimer au mieux mes sentiments.

6/Comment avez-vous procédé pour la réalisation de ces dessins sur les carnets Indiens ? Dessiniez sur le vif ou d'après souvenir ? Ou est-ce que ce sont les beaux textes de Philippe Puget qui vous ont inspiré ?

M : Sur place j’ai fait quelques croquis et des portraits ou caricatures que j’offrais ensuite. J’ai surtout fait pas mal de photos avec un petit automatique pour avoir des bases et de la matière. Ensuite au retour m’inspirant de ces photos et de mes souvenirs, j’ai d’abord dessiné mes illustrations au trait puis les ai mises en couleur, tout cela sur ordinateur à l’aide d’une tablette graphique. Pour moi le geste est le même qu’avec un pinceau, juste l’outil diffère. J’ai ensuite fait au fur et à mesure les mises en page, en intégrant des textures, les textes etc. Bien sur les textes de Philippe m’ont inspiré au fur et à mesure.

7/Quels conseils donneriez-vous à un jeune illustrateur ou écrivain qui réaliserait son premier carnet de voyage ?

M : d’abord d’être à l’écoute du lieu et des gens, de prendre le temps, de vivre pleinement l’instant. Le reste viendra naturellement !

8/ La musique indienne hindoustanie est le fil conducteur de ce carnet…Racontez-nous votre rencontre avec cette musique ?

Interview de Marc Ingrand et Philippe Puget pour leur ouvrage « Au rythme du Raga » paru chez Bachari
M : fin des années 60, à travers les Beatles, les premières sonorités indiennes me sont apparues et ne m’ont jamais quittées . Plus tard à travers des albums de Ravi Shankar, Shakti, puis de quelques maîtres indiens comme H.Chaurasia, Zakir Hussain , Ali Akbar Khan…
Aussi quelques très beaux concerts déterminants comme celui de Krishnamurti Sridhar.

P : Shakti avec John Mc Laughlin fut une révélation dans les années 70.
Je rencontre le « Dhrupad », genre musical très ancien de l’Inde du nord en 1980 à Grasse, dans les Alpes Maritimes, lors d’un concert donné par deux grands maîtres dans cette tradition : Ustad Zia Mohiuddin Dagar, maître incontesté de la Rudra-Vina, et son frère cadet Ustad Zia Fariduddin Dagar, vocaliste

9/ Un CD avec des enregistrements live de musiciens Indiens est intégré à l’ouvrage, pourquoi avoir fait ce choix ?

M : le fond de ce récit concerne la musique classique indienne, quoi de mieux qu’un support audio pour accompagner nos propos ?

P : la plupart des musiciens présents sur ce CD nous ont enseignés. C’était évident qu’ils soient là. Le fait qu’ils aient accepté notre invitation nous comble totalement.

10/ Etant moi-même d’origine Indienne du sud de l’Inde et plus particulièrement du Tamil Nadu, je suis aussi très sensible à la musique carnatique…Est-ce aussi une musique qui vous intéresse ? Avez-vous le projet de l’évoquer dans un prochain carnet ?

M : j’aime beaucoup la Musique Carnatique. J’ai travaillé des années avec une danseuse de Bharatha Natyam sur un répertoire inspiré de Musique Carnatique. Cela serait un plaisir d’imaginer un projet autour de cette Musique, mais il faudra d’abord passer du temps dans le sud de l’Inde ! A voir…

P : Chaque style demande des années d’étude, et pour ma part il n’est pas envisageable d’aborder la musique carnatique.

11/ Jouez-vous vous-même d’un instrument de musique et si oui lequel ? Etes-vous initié à un instrument de musique Indienne ?

Interview de Marc Ingrand et Philippe Puget pour leur ouvrage « Au rythme du Raga » paru chez Bachari
M : je crois qu’on a bien détaillé ces questions dans le livre. Je joue du tabla depuis une dizaine d’années avec Pandit Shankar Ghosh de Calcutta.

P : Référez-vous au carnet de voyage.

12/ Les textes de ce carnet sont extrêmement sensibles et fins, et accompagnent merveilleusement les dessins. Comment avez-vous travaillé tous les deux ?

P : Dans une attitude d’écoute constante. Le lien que je partage avec Marc est sans doute une absence d’égo. Si une illustration me gênait, me perturbait par rapport au texte, je lui en faisais part sans détour et inversement pour mes textes. Nous avons avancé ainsi page par page, comme en musique, chacun à l’écoute de l’autre, respectant le désir et la liberté de chacun.

13/ Quel est l’endroit en Inde qui vous a le plus marqué ? Celui que vous avez préféré ?

Interview de Marc Ingrand et Philippe Puget pour leur ouvrage « Au rythme du Raga » paru chez Bachari
M : J’ai de très beaux souvenirs du Kerala, du Tamil Nadu… Bénarès reste pour moi une ville fascinante.

14/ Y a-t-il des choses qui vous ont choqué (vous en évoquez une au début de l’ouvrage d’ailleurs), paru incompréhensibles ?

M : J’ai tout d’abord été frappé en Inde par les contrastes extrêmes que l’on peut côtoyer au quotidien, par exemple dans une rue de Delhi, j’ai le souvenir d’avoir croisé au beau milieu de la foule, un lépreux qui n’avait que des lambeaux de peau sur les os, puis aussitôt derrière marchait un petit groupe de jeunes déesses au sourire éclatant… la mort, la vie. La conscience que la vie et la mort ne font qu’un…

P : L’Inde est en soi un paradoxe permanant, déstabilisante, insupportable et séduisante à la fois.
Je vous invite à lire notre carnet de voyage !

15/Quelle est votre actualité ? Avez-vous programmé d’autres voyages en Inde et d’autres carnets ?

M : Je pars demain en Inde me ressourcer et me recharger d’inspiration. Rencontrer des amis musiciens et pratiquer bien sur… Rencontrer des éditeurs indiens pour que la version anglaise du livre voit le jour internationalement. Aussi continuer à exposer mes peintures sur l’Inde en France et ailleurs… J’ai également un projet de carnet de voyage sur le Vietnam.

P : Pour le moment plusieurs showcases pour la promotion d’Au Rythme du raga sont à venir en avril, mai…ainsi qu’une expo de Marc Ingrand (25 impressions numériques 50x60 du carnet) à la médiathèque de Mouans-Sartoux près de Cannes où j’habite.. Par ailleurs, des programmations de concert Musique de l’Inde du nord sont en préparation avec des artistes de renommée internationale en avril. L’association Résonances Shuddha que je préside est sollicité pour la programmation du 12è Festival d’Olivier Messiaen au pays de la Meije dans les Hautes Alpes le 26 juillet. .

Je travaille actuellement avec Nihar Metha, percussionniste indien installé à Villefranche/mer, issu d’une grande famille de musiciens et de philosophes d’Ahmedabad.

16/ Pensez-vous que l’Inde a une couleur ? Si telle est le cas, quelle est pour vous cette couleur Indienne ?

M : couleur safran
b> P : Fuchsia

17/ Sur Couleur Indienne, nous aimons bien les carnets de voyage comme les vôtres. Nous mettons souvent les extraits de celui de notre globecroqueur Philippe BICHON ? Connaissez-vous son travail ?

Interview de Marc Ingrand et Philippe Puget pour leur ouvrage « Au rythme du Raga » paru chez Bachari
M ; j’ai survolé ses pages sur votre site…
b> P : je l’ai découvert par ailleurs.

18/ Y a-t-il une question que je ne vous ai pas posé et que vous auriez aimé que je vous pose ? Oui, aimez-vous les Dosa ?

M : Oui j’adore !
P : C’est un pur régal !

19/ Comment aimeriez-vous conclure ?

P : Cette note culinaire est parfaite

Merci beaucoup à tous les deux pour votre disponibilité et d'avoir répondu à ces questions. J'espère que les lecteurs de Couleur Indienne, iront acheter votre livre ou le feuilleter et découvrir vos merveilleuses pages.

Vendredi 1 Mai 2009
Fabienne-Shanti DESJARDINS

Edito | Interview | Personnalité | Evènement | Curiosité | Carnet de route indien | Indianités | Focus sur... | Mythes et mythologie | Livres coup de coeur | Arts | Histoire | Associations | Musique | Civilisation | Nouvelles et légendes | Portrait de femme | Les recettes de Joly | Impressions | Merveilles de l'Inde | Philosophie et religions | Vie quotidienne | Société | film coup de coeur | Dossier thématique | Géographie | Expressions de lecteurs


Inscription à la newsletter

Partager ce site