< indien >

Les naans au fromage de Montorgueil

Ca ne m'arrive pas souvent,mais je voulais vous parler d'un lieu à Paris où l'on peut se restaurer" Indien" de manière différente et originale par rapport aux autres restaurants Indiens de la capitale. Il s'agit de Bollynan. Ne vous attendez toutefois pas à y manger typiquement Indien. Il s'agit plus d'une cantine franco-Indienne, indo parisienne...une curiosité à déguster sur le pouce ou sur place...les produits utilisés sont d'ailleurs français...
C'est une passerelle entre deux cultures culinaires qui amène à Bollynan.
Quand il était en Inde, Krishane ne jurait que par les nans, ces pains cuits au four Tandoor selon la tradition. Il les regardait gonfler comme des soufflés et les engloutissait en 5 bouchées. Aujourd'hui, c'est lui qui est passé derrière les fourneaux dans sa cantine indienne : Bollynan.

C'est à Montorgueil que Krishane et son père Jaga tiennent cette échoppe à nans qui ne désemplit pas. On reste là des heures, à suivre leur ballet de mains assouplir la pâte, la coller sur la paroi du four Tandoor, puis en ressortir un nan bouffi de fierté et glougloutant de fromage fondu.

Le cheese nan, ici, c'est sacré, même si le cheese nan à la base, ce n'est pas vraiment Indien.



Bollynan - un restaurant Indien bio européen !!!

Les naans au fromage de Montorgueil
Même les Indiens se mettent au bio-local-suivi-traçable… Si vous avez déjà eu des doutes sur la fraîcheur de certaines gargotes tandoori un peu borderline, oubliez ! Chez Bollynan, on cite ses sources : yaourts de la Ferme de Viltain à Jouy-en-Josas, jus de fruits à l’aloe vera ALO… et farine bio des Moulins Bourgeois en Seine-et-Marne pour les nans, la spécialité de la maison. Nature, au fromage, à l’ail ou à la frangipane (3,50 €), leurs nans sont façonnés et cuits en trois minutes. La pâte est plaquée d’un geste sûr à l’intérieur du four en forme de jarre. Duquel sortira un nan tout chaud et tout moelleux, à accompagner de ce qu’on aura choisi au comptoir (brochettes d’agneau, poulet tikka, saumon tandoori…). Autre option : le Bollynan. Un nan « calzone » abondamment fourré d’effiloché de poulet, épices tandoori, sauce fromage et légumes (7,80 €) ou de saumon (idem avec des épinards, 8,80 €), repas complet, copieux, mais un peu secos puisque réchauffé (rab de sauce à demander d’office). Desserts appréciables et appréciés comme l’ovoïde gulab jamul, brun, spongieux et gorgé de miel, l’excellent gâteau carotte/coco, le cheesecake maison, la crème de semoule à la mangue, ou les fameux yaourts fermiers. Sans oublier les lassis maison à la rose, banane ou mangue (4 €) !

Dès que l’on pénètre dans ce lieu, assez exigu par ailleurs, on fait la connaissance du fameux four traditionnel où sont cuits les nans, pétris et cuits à la demande. Réalisés à partir de farine issue de l’agriculture Biologique, ils peuvent être commandés nature, au fromage, à l’ail ou encore aux légumes. Cela vaut le détour, rien que pour le spectacle. On peut assister, dans la file d’attente, à la sortie des « fournées », quasi-continues.
Le résultat ne manque pas d’intérêt gustatif, ce pain plat est bien moelleux, goûteux et conforme à l’idée que l’on peut se faire du nan. Les plus gourmands le dégusteront chaud dans l’instant, les autres pourront l’emporter et l’utiliser en accompagnement d’un repas. Pour 2 euros en version nature, le voyage n’est pas onéreux

s'y rendre

Restaurant Bollynan
12, rue des Petits Carreaux
Paris (75002)
MÉTRO : Etienne Marcel, Réaumur - Sébastopol & Sentier TÉL : +33 1 45 08 40 51  
 

Histoire du Cheese Nan - casser le mythe ?

Si vous allez en Inde et que vous commandez un cheese nan, il n'est pas rare que vous n'en trouviez pas, ou même que l'on vous en serve, avec un petit sourire ou une petite remarque du "only people from France ask for cheese naan". Et oui, je vais sans doute détruire le mythe, mais il me faut rétablir la vérité, le naan au fromage n'est pas une spécialité indienne. mais bien adaptation typiquement dédiée à la population française et inventée pour elle. Enfin, c'est logique, il n'y a pas de fromage en Inde, ce n'est pas une tradition là-bas comme ici en France, où nous avons semble-t-il autant de de spécialités fromagères que de jours de l'année, ça ne peut donc venir de France.

Vendredi 20 Avril 2012
Fabienne-Shanti DESJARDINS

Edito | Interview | Personnalité | Evènement | Curiosité | Carnet de route indien | Indianités | Focus sur... | Mythes et mythologie | Livres coup de coeur | Arts | Histoire | Associations | Musique | Civilisation | Nouvelles et légendes | Portrait de femme | Les recettes de Joly | Impressions | Merveilles de l'Inde | Philosophie et religions | Vie quotidienne | Société | film coup de coeur | Dossier thématique | Géographie | Expressions de lecteurs


Inscription à la newsletter

Partager ce site